En fin d’année dernière, j’ai réalisé des photos pour le lookbook de Geneviève Juillet, une amie joaillière à Montréal qui vient tout juste de lancer son nouveau site internet. Je vous invite à y jeter un coup d’oeil, c’est par ICI.

La séance a eu lieu chez moi, il y avait encore les belles couleurs de l’automne. Par contre, je me souviens qu’il faisait très très froid. C’était une expérience intéressante de photographier des bijoux en tout cas. Geneviève a beaucoup de talent et elle est passionnée par son métier. On a pris beaucoup de plaisir à faire ces photos.

View full post »

Facebook|Twitter|Link|Google+|Back to top

Le jour de la St Valentin, J’ai photographié le mariage de Valérie et Justin. Il faisait un froid glacial et oui on a fait des photos en extérieur. Ils avaient notamment décidé de chausser leurs patins pour aller patiner au Parc Maisonneuve à Montréal. Comme pour rendre le moment encore plus magique, une petit neige fine a commencé à tomber et on s’est vite cru dans le film de Walt Disney.

Bravo à Valérie et Justin pour leur courage… à Sara et moi pour ne pas avoir gelé sur place ! Mais le jeu en valait la chandelle, je vous laisse en juger par vous-mêmes.

 

Planification : Les mariages d’Amélie // Robe de la mariée : Anne Jean-Michel // Bouquet de la mariée : par la mariée elle-même // Deuxième photographe : Sara Megan // Photographe : Emilie Iggiotti

 

Facebook|Twitter|Link|Google+|Back to top

Je n’aime pas trop la St Valentin. Je trouve l’idée d’aller au restaurant en même temps que tout le monde, offrir des fleurs le même jour que tout le monde, acheter de la lingerie pareil que tout le monde, offrir des chocolats comme tout le monde… hé bien je trouve tout ça un peu triste. Mais la St Valentin, c’est la fête de l’amour, mais cela ne veut pas dire que ça devrait être uniquement réservé à son ou sa partenaire. On peut donner un peu plus d’amour ce jour-là à une personne qui en a besoin… une amie, un membre de sa famille, une connaissance qui semble un peu déprimée. Bref, you got the point!

Love is all we need…

xoxo

Facebook|Twitter|Link|Google+|Back to top

Je discutais avec un ami dernièrement du comportement de certains professionnels lors d’un mariage, en l’occurence des photographes et cinématographes. Nous avons tous rencontré dans notre vie une personne qui se pensait au-dessus des autres, qui avait un comportement arrogant. Nous avons tous entendu une histoire horrible d’un professionnel qui n’a pas voulu céder sa place à un autre sur un mariage juste parce qu’il se sentait supérieur et prioritaire par rapport aux autres. On a tous entendu une fois dans sa vie quelqu’un dire : « mais vous savez qui je suis ?? »

Je ne sais pas trop ce qui fait qu’un jour, on se croit plus important qu’une autre personne.

Je lis souvent sur des groupes Facebook ou des articles, ou sur des sites, ou encore sur Instagram que telle ou telle personne est un « photographe superstar« . Personnellement, ça me fait rire de lire ça mais ça me gêne aussi, car je trouve qu’on glorifie trop des gens qui certes sont excellents dans leur domaine mais qui ne sont pas des sauveurs de l’humanité non plus. Et cela ne fait aussi que rabaisser des gens qui peut-être sont aussi bons, voire meilleurs, mais qui n’ont peut-être pas eu la même chance, le même parcours, qui n’ont pas fait les bonnes rencontres au bon moment.

Pourquoi je parle de ça sur mon blog aujourd’hui ? Parce que je trouve qu’on a de plus en plus le réflexe d’idéaliser ce que l’on voit sur les réseaux sociaux et sur Internet, sans se demander ce qu’il y a vraiment derrière tout ça. Pour ma part, je traite toujours les gens comme s’ils étaient des gens normaux, et même si j’admire beaucoup de monde, et notamment des photographes, je ne vois pas pourquoi je devrais les traiter en « superstar ». A moins que tu ne t’appelles Jennifer Lopez ou Julia Roberts (mes chouchous !), personne n’est une superstar. Apprendre des autres oui, mais les mettre sur un piédestal non.

Je trouve que les gens oublient vite qu’ils ne sont « célèbres » – et je mets des guillemets parce que une fois encore, ça veut dire quoi la célébrité ? – que dans leur monde à eux. Un photographe « célèbre » est totalement inconnu pour un ingénieur en informatique par exemple, car ils évoluent dans des sphères complètement différentes. Pour ma part, je suis super nulle en « célébrités » du sport comme le hockey ou le football américain…. un joueur des Canadiens pourrait manger à côté de moi au restaurant, je ne le reconnaîtrais même pas.

Bref, tout ça pour dire que tout est relatif dans la notion de superstar. Vous pouvez vous sentir comme une personne importante parce que vous avez 65.000 followers sur Instagram, mais si quand vous allez acheter votre lait à l’épicerie, personne ne vous demande d’autographe, c’est sûrement parce que vous n’êtes pas si célèbre que ça. Et c’est bien correct ! On devrait être gentil pareil avec tout le monde, qu’ils soient connus ou pas. Et si vous avez le sentiment que vous avez réussi dans votre domaine, et que vous avez acquis un certain niveau de célébrité, rien ne vous empêche d’être gentil, aimable et simple. Promis on continuera à vous aimer pareil.

Parfois, ce ne sont pas les personnes elles-mêmes qui se traitent de « superstar » bien sûr. Mais quand je vois d’autres photographes traiter telle ou telle photographe de « superstar », j’ai une petite gêne car je n’aime pas mettre les gens dans des cases d’abord, et ensuite parce que pour moi, le terme de « superstar » établit un rapport de supériorité et d’inégalité qui n’a pas lieu d’être. J’aime penser que l’on peut être des collègues, des compétiteurs, des amis, des êtres humains qui s’aident et évoluent ensemble sans que jamais l’un d’entre nous ne se sente « plus important » qu’un autre.

Qu’en pensez-vous ?

Calligraphie par Imagine Joy // Photo par moi

Facebook|Twitter|Link|Google+|Back to top