sanam-angelo-wedding-WEB-275

Sanam and Angelo, wedding in Montreal

18th September 2014

Sanam and Angelo got married in March in Montreal. Yes I know I need to catch up on my blog posts schedule.

Sanam is Iranian and Angelo is Greek. Can you imagine the amazing wedding they had? Their ceremony was a mix of Greek and Iranian traditions, and of course their reception was full of crazy dances and high energy.

They are – to me – the perfect couple. Smart, nice, good-looking, hard-working, devoted to their family, friendly, fun… I could go on and on and on. I must say their love for each other is a blessing to capture. So easy, so simple, they were definitely made for each other. You probably remember them from their engagement session.

Here is a glimpse at their wedding pictures. I could not limit myself, so sorry for the long post.

Continue reading

IMG_20140819_195938

Le jour où j’ai rencontré Garance Doré

10th September 2014

Quand mon amie Charlotte m’a dit que Garance Doré était à Montréal le 19 août à la boutique Indigo, je n’ai pas hésité une seconde. Je lui ai dit : Ok, on y sera !

J’ai découvert Garance Doré il y a quelques années en France, lorsque j’ai commencé à suivre des blogueuses mode et beauté. Garance Doré, c’est un peu un trésor national. Une fille qui vient d’un petit village en Corse et qui s’est imposée comme l’une des plus célèbres blogueuses mode au monde. Ses vidéos “Pardon my French” sont connues de toutes les fashionistas de la Terre et on la reconnaît par son accent “frenchie” absolument adorable quand elle parle anglais.

Bon ok, elle est une blogueuse que l’on suit sur Facebook, son blog, Twitter et maintenant Instagram. Une de plus, diront certains. Mais Garance Doré a ce petit quelque chose qui fait qu’on l’adore, et ce petit truc en plus, c’est son authenticité. On a l’impression que Garance, c’est notre bonne copine qui n’a pas la langue dans sa poche, qui s’en fout de son accent – trop – français quand elle parle anglais, qui peut sortir en jogging et talons à NYC, et qui a son opinion bien tranchée sur la longueur des shorts que l’on doit porter quand on a passé la quarantaine.

Mais ce qui m’a frappé lors de sa conférence à Indigo à Montréal, c’est que son histoire m’a beaucoup rappelé la mienne.

Elle vient d’un petit village perdu en Corse. Je viens d’une petite ville que personne ne connaît – St Joseph – et d’une île que tout le monde confond avec les Antilles – La Réunion.

Ses parents ne voulaient pas qu’elle soit une “artiste”, alors elle a fait des études de lettres. Mes parents ne voulaient pas que je devienne journaliste, prof d’anglais ou artiste, et j’ai donc fait 5 ans de droit.

Lorsqu’elle a enfin pu faire ce qu’elle aimait/voulait, elle est devenue illustratrice et elle confie sans honte que elle s’en fichait de devenir riche, elle voulait juste faire quelque chose qu’elle aimait faire. Beaucoup de gens se sont demandés pourquoi j’abandonnais une carrière de juriste bien payée pour la vie de bohème de photographe.

Elle avait besoin de s’exprimer et de communiquer, alors elle a créé un blog où elle pouvait partager librement ses idées et ses illustrations. J’ai créé mon premier blog en 2009 et j’y partageais mes états d’âme, mes photos, mes coups de gueule, etc.

Elle a déménagé à New-York car la vie à Paris ne lui plaisait pas plus que ça (et aussi un peu pour suivre son amoureux de l’époque Scott de The Sartorialist). J’ai déménagé à Montréal pour suivre mon mari.

Voici trois photos prises ce jour-là.

Continue reading